ROTHENBERGER imprime à l'aide de processus neutres en émission de carbone depuis 2010.

Impression climatiquement neutre

Depuis octobre 2012, la plupart des impressions se font chez ROTHENBERGER en Allemagne de manière climatiquement neutre selon la norme ClimatePartner ou natureOffice. Vous pourrez le reconnaître à l'avenir à l'aide du « Logo ClimatePartner » et au code QR apposés sur nos matériaux imprimés.

ROTHENBERGER Climatepartner

 

Grâce à cette initiative, ROTHENBERGER équilibre les émissions de CO2 causées par la production de catalogues et de brochures. L'adhésion à ClimatePartner pour les processus garantit que les émissions en CO2 réelles et malheureusement inévitables sont compensées exactement et que l'équilibre en CO2 est maintenu de manière transparente et compréhensible.

Que signifie une « impression climatiquement neutre » ?

L'impression climatiquement neutre représente une compensation volontaire des émissions en CO2 produites lieu lors de la fabrication du produit imprimé. Il s'agit d'un processus d'équilibrage du CO2. Les entreprises d'impression certifiées déterminent leurs émissions de CO2 relatives aux commandes. Les bases de ce calcul sont fournies par un institut indépendant.

Ce faisant, toutes les sources d'émission de CO2 sont prises en compte :

  • papier (matière brute, production, fabrication, logistique) ;
  • énergie (ensemble d'énergies) ;
  • préparation de l'impression et étapes préalables ;
  • plaques d'impressions, encre, produits d'humidification et de nettoyage ;
  • durées de vie des machines, mise au rebut ;
  • logistique finale.

Pour en savoir plus sur l'impression climatiquement neutre, reportez-vous à la page web de ClimatePartner.

Un exemple de la compensation financière des émissions en CO2 de nos produits imprimés est versée au projet de protection climatique « Poza Verde Hydroelectric », au Guatemala. Le projet finance une centrale au fil de l'eau dans la commune de Pueblo Nuevo Viñas, dans le district de Santa Rosa. Elle approvisionne la région en énergie fiable, régénérable, même lorsque les chutes d'eau sont faibles – en effet, la centrale dispose en outre d'un réservoir collecteur emmagasinant de l'eau pour les périodes sèches. La capacité de la centrale, pour l'instant 14,5 MW, contribue notablement à la réduction de CO2, car elle réduit la demande d'électricité au réseau de l'État. Ce dernier est encore largement dépendant de combustibles fossiles comme le fioul lourd, le charbon et le diesel.

Autres effets positifs :

Création de 400 postes de travail pendant la construction, 30 postes durables et formation technique de 20 collaborateurs.

Centrale hydroélectrique Guatemala

Sécurité énergétique

Sécurité énergétique du réseau électrique du Guatemala renforcée et dépendance réduite des importations 

 

 

Centrale hydroélectrique Guatemala

Accès énergétique

Èlargissement de l'accès énergétique à l'intérieur du pays par l'approvisionnement en courant de plusieurs milliers de personnes 

 

 

Centrale hydroélectrique Guatemala

Reboisement

Reboisement des côtes entourant la rivière Aguacapa, permettant une diminution de l'érosion et une liaison accrue du carbone

 

 


Vérification: The Green Certificate Company

Type de certificat : VER

Volume total: 198.803 t d'équivalents CO2